Règlement Intérieur (RI) FMDEA

0
166

       Projet du Règlement Intérieur (RI) :

Philosophie de la gestion des référents sections cellulaires de la Fédération      Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)                                                

Préambule :

      Si le règlement intérieur et le logo sont en principe facultatifs, la loi de certains pays impose à certaines ONG l’obligation de se doter d’un tel règlement intérieur, voire à se conformer à un règlement-type avec un logo commun. C’est en particulier le cas de nombreuses fédérations, voire des associations agréées avec le même label.

Il en est de même pour la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA) qui doit faire le choix d’avoir le même Règlement Intérieur, le même logo, la même charte graphique, la même vision, la même identité auditive, la même gestion des sections cellu-laire et organisationnelle, les mêmes approches méthodologique de gestion des Référents locaux, nationaux et continentaux, la même formation des leaders avec le même esprit entrepreneurial et la même philosophie des création des ONG dites Observatoire aussi bien en Europe qu’en Afrique.

L’esprit et la Philosophie de la FMDEA

Contrairement aux status et le logo de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA), le règlement intérieur ne fait en principe l’objet d’aucune publication, ni diffusion en dehors des associations partenaires et les référents des sections cellulaires locales, régionales, nationales et continentales dans le cadre d’un partenariat de la FMDEA qui demandera officiellement en y demandant d’avoir un statut d’observateur à l’Union Européenne (UE) à l’Union Africaine (UA) aux organismes internationaux tels que l’ONU, FMI,  la CEDEAO, l’UMOA et l’OHADA.La Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)qui, a pour objectif de cultiver l’idéal de servir la société civile des binationaux ou les bi-continentaux auquel aspire tous les citoyens, s’engage à :

1/Mettre à profit les relations des bi-continentaux et les contacts relationnels pour servir l’intérêt général d’un partenariat de co-développement, voire -une utopie onirique, sinon un rêve politique- d’une Union Européenne fédérale et l’Union Africaine Fédérale avec un projet de société de type entrepreneurial du type win/win.

2/Observer dans la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)les règles de haute probité dans l’exercice de toute profession, reconnaître la dignité de toutes les préoccupations nationales et considérer les adhérents et les électeurs, comme un vecteur d’action au service de la société civile et la société politique Europe/Afrique dans la confiance, sans méfiance et sans combine politique.

3/Appliquer l’idéal de servir dans le cadre de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA), grâce au bénévolat des bi-continentaux ou les binationaux, de développer la vie entrepreneuriale, vie professionnelle dans de nouvelles sociétés de confiance d’Union Européenne et l’Union Africaine, de faire progresser l’entente entre les peuples d’Afrique, l’altruisme des européens et le respect de la diversité des cultures, la paix par le biais de relations amicales et humaines à l’image du Rotary international entre les membres bi-con-tinentaux d’Europe-Afrique, membres unis par le service et l’intérêt général de la cohabi-tation et le co-développement vers le Fédéralisme des continents.

4/ En tant que Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)peut aider les référents à mieux cerner les adhésions par regroupement des actions par profession en proposant des idées de participer au changement et à la stabilisation des sociétés politi-ques et des Etats  par le double vote  des bi-continentaux et des projets pour intégrerles binationaux dans les activités professionnelles, civiles, civiques et politiques dans les deux continents Europe/Afrique à travers les sections dans les sections locales, régionales, nationales et continentales de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA).

Le but fondamental du Règlement Intérieur de la FMDEA

Le But fondamental de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA) est l’organisation cellulaire avec la création des leaders/Référents responsables des sections cellulaires à travers l’Europe. Le concept de la FMDEA qui, pour des actions collectives par profession appelle les binationaux et bi-continentaux à :

1/  Encourager et cultiver la culture de l’Etat de droit, de la démocratie pour tous et la méritocratie pour chacun des bi-continentaux, de respecter de règles de haute probité du choix des Partis politiques de chaque pays, favorable à l’intégration des binationaux et bi-continentaux dans la participation électorale pour conquête du pouvoir par la voie démocratique.

2/ Reconnaître la dignité et la considération des binationaux ou bi-continentaux, regroupés autour de la FMDEA, organisée par profession ou par métier dans le cadre de l’organisation cellulaire de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)à travers ses sec-tions de base, locale, régionale, nationale et continentale comme non seulement une école de formation de la société civile et politique des bi-continentaux (Europe/Afrique), mais aussi comme un vecteur d’action au service d’un projet de partenariat entre le fédéralisme de l’Union Européenne et le fédéralisme de l’Union Afrique.

  3/ Responsabiliser les bi-continentaux de niveau universitaire d’avoir la possibilité d’être référent à la FMDEA pour s’organiser par profession au niveau des sections locales, régio-nales, urbaines, nationales et continentales, seul moyen d’avoir de la reconnaissance professionnelle et d’évoluer par la démocratie pour tous et par la méritocratie pour chacun de nos enfants binationaux et bi-continentaux.

4/ Utiliser les talents par profession de chaque ONG de la FMDEA pour offrir des opportu-nités aux jeunes binationaux, aider les personnes dans le besoin et améliorer la qualité de la vie dans la collectivité régionale à travers les sections de base dans le cadre d’une configuration de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA) à travers ses réseaux sociaux, son site d’internet et ses réseaux sociaux.

5/ Etre digne de la confiance, placée dans les sections par la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA), et ne rien faire pour en ternir l’image et la réputation de notre fédération pour son avenir dont voici quelques suggestions, à titre de propositions, pour développer des actions par profession, par activité  culturelle, sportives ou par bourse d’affaires dans l’objectif est de faire adhérer le maximum de bi-continentaux et binationaux à La FMDEA.

6/ Laisser chaque membre de l‘ONG ou l’observatoire adhérent parler de sa profession dans les sections cellulaires, découvrir les métiers et les professions à ceux et celles des adhérents qui a tour de rôle enrichir le débat par les actions culturelles et professionnelles. Les jeunes adhérents découvrent des outils stratégiques des professions pour leur orienta-tion scolaire future, découvrent de monde des entreprises, le monde de la gestion des politiques économiques, des politiques publiques, des politiques culturelles pour développer les compétences, les talents, découvrent la géopolitique, la géostratégie, la géo-économie au service à la fois de l’Union Européenne et l’Union Africaine. C’est le but fondamental de laFMDEA, car comme le disait Bismarck et Napoléon ensuite ‘’C’est avec la géographie que l’on fait de l’histoire‘’ des pays et des continents etc…

7/ Les ONG adhérentes qui, doivent faire preuve d’intégrité dans la pratique du militantis-me en respectant les codes de déontologie des professions et des partenaires dans une section cellulaire, inspirent les autres à suivre l’exemple des référents de sections locales, régionales, nationales et continentales en respectant la hiérarchique en travaillant par écrit sur les réseaux sociaux, plutôt que la culture sans avenir.

8/ Aider non seulement la jeunesse et les bi-continentaux de la FMDEA à atteindre les objectifs de la parité et l’équité des chances à apprendre à travers par les actions profes-sionnelles, sociales, culturelles, médicales, économiques, politiques et stratégiques, mais aussi les encourager à évoluer avec leur développement personnel en responsabilisant à prendre en charge la rédaction des Procès-verbaux des réunions de sections de l’Observa- toire Euro-Afrique en les diffusant sur le site internet, en apprenant à résumer des confé-rences des invités sur le site de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique(FMDEA)

9/ Si l’Action organisationnelle de la FMDEA des binationaux/des bi-continentaux est une source de dynamique de la motivation pour les adhérents, la section de base est le premier tremplin de la mise en vedette des adhérents, sur la scène économique et politique, voire bi-continentale, sinon internationale. La FMDEAqui, constitue en effet le fondement du mouvement cellulaire sur terrain, est un réservoir des Think Tank de la société civile, une force électorale de poids à la fois en Europe et en Afrique pour le changement des nouveaux leaders visionnaires pour développer non seulement le concept de fédéralisme, mais aussi de développer un partenariat bi-continental (PPP, Offset, compensation industrielle, transfert de technologie, SDL, SDR, Gestion déléguée des secteurs économiques, participation politique en Europe et en Afrique).

10/ L’action pragmatique des sections cellulaire locale, régionale, nationale et continentale de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)qui, est une activité de formation de base des enfants binationaux et des Hommes et des femmes d’Etat de demain ayant une vision d’un partenariat économique, sinon d’union politique bi-continentale entre l’Europe de la ‘’matière grise’’ et l’Afrique de la ‘’matière première, se différencie par sa dimension continentale des autres associations de la société civile et des organisations politiques.

11/ Agir par le biais des conférences d’actualité pluridisciplinaire, au niveau des sections cellulaires de la FMDEA en parlant des actions professionnelles, économiques, culturelles, politiques, des relations diplomatiques et géostratégiques en se mettant en œuvre la vision bi-continentale et la philosophie de l’Observatoire Europe/Afrique constitue non seulement une feuille de route normalisée et généralisée de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA), mais aussi les fondements du Règlement Intérieur qui va définir les termes du contrat d’adhésion des ONG.

TITRE 1 :

    Définition de la terminologique de la Fedération Mondiale de la Diversité        Euro-Afrique (FMDEA)

Article 1 : Le FMDEA qui, est une entité à part, a pour mission d’étudier évoluer les scénarios futurs dans le cadre de l’UA, la CEDEAO et UMOA, OHADA, doit aussi analyser l’intégration du concept du fédéralisme comme un nouveau réacteur à propulsion pour l’économie de l’Afrique. 2tant donné que le l’Union européenne est, valeur d’aujourd’hui, considérée comme le premier investisseur dans l’Union africaine.

Article 2 : Les sections cellulaires par région: Les sections qui, sont des cellules de réflexion et de formation statutaire des membres des ONG, se réunissent ne durant 02h 00 autour d’une collation une (1) fois par semaine ou une fois tous les 15 jours en faisant le choix des thématiques et des conférences annuelles en réservant 30 mn pour les actualités de l’Observatoire Europe-Afrique autour de l’autorité statutaire d’un référent coordinateur national par le pays. Il est désigné pour le premier mandat par le CA de la FMDEA.

Article 3 :Référents ordinateurs locaux, régionaux, nationaux et continentaux :Par contre au niveau de l’étranger les binationaux sont considérés comme des Référents coordinateurs par région ou ville, des Référents coordinateur par pays à l’étranger, voire des Référents continentaux d’Europe, d’Afrique, aux USA, au Canada, en Amérique latine, au monde Arabe et d’Océanie. C’est la personne ressource, désignée statutairement par écrit ou élue qui représente, de l’étranger la FMDEA dont le siège est à Bruxelles pour un mandat provisoire en attendant non seulement la constitution des ONG selon les lois de chaque pays, les élections de leur Conseil de direction de leur ONG comme des sections de laFMDEA, validée par écrit par son Conseil d’Administration pour avoir une représentation au Conseil National selon les modalités que l’on va définir ci-dessous.

  Article 4 : Les Membres-Fondateurs de la FMDEAqui, sont des membres nationaux et bi-nationaux représentant des zones géostratégique dans le monde européen, africain et américain et canadien etc.. faisant parti de facto et de juré de la direction du Conseil National (CN), ont participé aux (3) trois premières réunions constitutives et statutaires de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique (FMDEA)à Bruxelles. Les dates des PV et la liste des présences qui, font en foi, seront publiables dans le site électronique et numérique des réseaux sociaux.

Article 5 : Membre Administrateur de la FMDEA: est un membre du Conseil d’Adminis-tration qui a rejoint le groupe constitutif avec conviction et confiance de la réussite du projet de la FMDEA, mais qui n’est forcement Fondateur. Il est considéré comme Administrateur après la réunion en raison de son dynamisme, de sa qualité et de sa personnalité exceptionnelle.

Article 6 : Membre adhérent des sections cellulaires des ONG alliées à la FMDEA: Tout membre, autre que le comité d’honneur, le comité d’éthique, le comité de la Bonne Gouvernance de la FMDEA, sont considérés comme membre adhérent, dès le paiement de sa cotisation avec le respect des statuts, du règlement Intérieur, du respect des membres fondateurs et des valeurs de la déclaration universelle du Manifeste de la FMDEA.

Article 7 : Durée des mandats: Période de 4 ans de l’année civile qui commence au 1erjanvier, renouvelable 2 fois par élection pour les ONG.

Article 8 : Le Congrès Mondial (CM) plutôt que le Conseil National (CN)de la FMDEA : Le CM est considéré comme le Parlement d’un Etat ou le CN d’un Parti Politique. Deux (2) membres d’office sont représentés par pays, un (1) de plus pour les Adhésions de 00 à 100, deux (2) représentants pour des adhésions de 101 à 200, trois (3) de 201 à 300 etc.. pour encourager le nombre d’adhésion par pays, et le poids des votes dans le CM pour être élu dans le Conseil d’Administration (CA) de la FMDEA.

Article 9 :Chef du protocole des sections cellulaires.Le chef du protocole s’assure du bon déroulement des réunions du statutaire de la section cellulaire. Le Chef du protocole remplit toute mission pouvant lui incomber ou que lui confie le référent statutaire par section, par région, par ville, par pays et par continent de la Fédération Mondiale de la Diversité des Euro-Africains (FMDEA).

TITRE 2 :                                                                                                                     Gestion des Sections  cellulaires de la FMDEA par pays

Article 9 : La section cellulaire est gérée par un un référent avec son Bureau exécutif, composé de 7 membres comprenant les membres désignés pour le premier mandat seulement ou des élus selon le présent Règlement Intérieur (RI). Si le Référent fondateur ou le Référent Administrateur et les Vice-Président, les futurs Référents qui, peuvent se présenter pour deux mandats, seront élus avec une (1) année d’avance pour éviter les conflits d’élection de dernières minutes (le référent nommé par la section cellulaire sera confirmé par une élection sur PV, publié dans le site de la FMDEA),

Article 10 : La composition du bureau exécutif se compose par : le Référent, l’Adjoint-Référant, le Secrétaire et son Adjoint, le Trésorier et son Adjoint et un Chef de Protocole. En plus d’un comité de sage associé au comité de la Bonne Gouvernance est des référents sortants après deux (2) mandats ainsi que les membres fondateurs et les membres du CA et les membres d’Honneur, les membres bienfaiteurs au niveau de chaque section cellulaire locale, régionale, nationale (pays), voire, continentale, que l’on doit visualiser dans l’organigramme de la FMDEA.

TITRE 3 :                                                                                                                    Mode d’élection des membres des sections cellulaires et ses dirigeants

Article 11 : Un mois avant les élections, le réfèrent coordinateur de la section, au niveau local, régional, national, ou continental invite les membres lors d’une réunion statutaire ou hebdomadaire à proposer des candidats aux postes de Référant, vice-référent, secrétaire, trésorier et membres du comité ou de la section. La section décide du mode de désignation qui peut se faire soit par un code la Diversité Euro-afrique, soit par les membres militants de la cellule par région, par pays et par continent, eux-mêmes au cours de la réunion statutaire.

Article 12 : La commission de nomination, si elle est adoptée, est constituée selon une procédure déterminée par la ou les sections. Les noms des candidats sont inscrits par ordre alphabétique sur un bulletin et soumis au vote lors de la réunion annuelle statutaire, prévue un mois à l’avance en raison de distance entre les régions et par pays. Les postes sont pourvus au scrutin majoritaire. Le candidat référent ou pour la coordination nationale ou continentale de la section ainsi élu prend le titre de président nommé et fait partie du comité à partir du 1erjanvier suivant. Le président nommé devient président élu sur élection de son successeur.

Article 13 : La section de la FMDEA est constituée du Référent sortant et des dirigeants et membres désignés et par la suite élus à la majorité. Elle se réunit dans la semaine qui suit les élections pour désigner des membres du Bureau de la section cellulaire avec un ‘’chef du protocole’ qui reçoit et accueille et présente les invités par leur nom et leur CV pour le parrainage, place les invités, et enregistre tous les membres sur une feuille de présence statutaire et hebdomadaire et s’assurer du taux de présence et d’absentéisme de chaque de sa section de pays et de chaque continent.

Article 14 : Chaque PV est enregistré dans le site international de la FMDEA dont chaque continent, pays, région ou section. Les PV doit être prévu sur le même modèle à concevoir plus tard pour normaliser les informations sous forme numérique.

Article 15 : Toute vacance au sein de la section par ville, par région, par pays, par continent, pour un poste de responsabilité quelconque des référents de section, de coordination (inter) nationale, doit être  pourvue par les membres restants de la ou des sections de chaque pays.

Article 16 : Toute vacance au sein de la section ou du comité de dirigeant désigné par la FMDEA entrant ou parmi les dirigeants élus est pourvue par les membres entrants du Comité.

XXXXXXXXXXXXXXXXXX    ICI

TITRE 4 :

Responsabilité des dirigeants de section et des coordinateurs

Article 17 : Le Référent (inter)national ou coordinateur continental . Il préside, de la même façon code la Diversité Euro-afrique un modèle de gestion et de direction les réunions statutaires des sections et des coordination régionale et continentale, prévues selon un ordre du jour précise, non modifiable dans son site électronique ou expédié par SMS ou WhatsApp et remplit toute autre mission lui incombant dans un cahier de charge, prévu dans le cadre de la Formation et des tournées des membres fondateurs et du responsable du site numérique et des réseaux sociaux de la FMDEA.

Article 18 : Le Référent élu une année d’avance pour des missions d’ordre (inter) national ou de coordination par pays, voire par continent. Le Référent élu est mem-bre d’une section, région, d’un pays ou d’un continent et remplit toute autre mission que le référent ou la section de direction lui confie. Le cahier de charge précisera la fonction et dans les séminaires de Fédération Mondiale des DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE pour prendre les initiatives locales et rationnelles en terme de markéting des régions du Réfé-rent par les formateurs, membres fondateur de la FMDEA.

Article 19 : Vice-Référent.Le vice-Référent préside les réunions des sections et du comité statutaire en cas d’absence du Référent fondateur ou administratif ou du référent élu et remplit toute autre mission lui incombant. Le cahier de charge précisera la fonction et les initiatives du Vice-Référent.

Article 20 : Secrétaire de la section des ONG.Le secrétaire tient à jour la liste des membres et le paiement des cotisations; maintient le registre des présences aux réunions statutaires, envoie les convocations et les invitations aux membres, par les moyens rapides électriques et les réseaux sociaux et aux réunions statutaires des autres sections de la même région et du même pays, voire du continent pour les réunions de coordinations nationales ou continentales et rédige les procès-verbaux (signés), ainsi que les rapports destinés à la la FMDEA en suivant la voix hiérarchique, de la section, à la région, du pays et du continent, y compris le respect des dates d’envoi pour s’assurer des statistiques :

Article 21 : Du 1erjanvier au 30 juin de chaque année, les rapport semestriels des référents de chaque section cellulaire par région, par pays et par continent, concernant l’évolution des effectifs, les adhésion officielle par semestre, les recettes des adhésions et les dons des bienfaiteurs par section, par région, par pays et par continent. Ils doivent être expédiés par les référents statutaires à la Confédération Mondiale de la Diversité Euro-Africains (FMDEA) durant le mois de juillet de chaque année avant le Congrès Mondial qui sera organisée le 12 aout de chaque année. Pour un mise à jour dans le site de la Fédération.

 Article 22 :Du 1sdjuillet et 31erDécembre de chaque année, les rapports financiers et les rapports moraux pays et par continent des référents actifs coordinateur par pays et par continent des sections cellulaires par pays et par continent de la Fédération Mondiale de la diversité Euro-Afrique. Les modifications intervenues dans la liste des membres et les non-paiements des adhérant. Dans les dernières réunions statutaires semestrielles, les réfé-rents des sections s’adressent par voie hiérarchique aux référents coordinateur statutaire pays pays et par continental, le rapport  mensuel et semestriel sur le pourcentage d’assiduité aux réunions statutaires des sections par région, par pays et par continent.

Article 23 : Trésorier des sections cellulaires, des trésoriers pays et trésorier statutaires par continent.Toutes les catégories de trésorier statutaires qui, ont la responsabilité des fonds des sections cellulaires dans leur région, leur ville, leur pays et leur continent, soumettent leur rapport financier annuel aux référents coordinateurs par pays et référents par continent, remplissent toutes les autres missions leur incombent, et transmettent à leur successeur ou leur référent statutaire hiérarchique direct les comptes et biens de la section de la Fédération de la Diversité Euro-Afrique en sa possession. Les trésoriers co-signent les chèques avec leur référents statutaires des sections cellulaires.

Article 24 :  Les référents statutaires par pays et par continent perçoivent et expédient le montant des adhésions et des dons de l’ordre de 50% à la Fédération Mondiale de la Diver-sité Euro-Afrique pour assurer le suivi et le frais de séjours et des voyages des formateurs pour la mise en place de l’organigramme la Diversité Euro-afrique cellulaire mondiale du Maroc en Marche pour préparer les Congrès Mondial de la Fédération de la Diversité Euro-Afrique, voire plus tard, les futures élections législatives au Maroc. Les référents nationaux et continentaux peuvent remplit d’autres missions lui incombant qui seront écrites dans des ordres de missions par le Président et le 1erVice-Président de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique avec le choix d’un comité Ad Hoc de négociation..

TITRE 5 :

Gestion des Réunions statutaires de la section cellulaire la FMDEA  

Article 25 : Conseil national par pays des sections cellulaires et des référents coordinateurs nationaux, voire continentaux.De même la réunion annuelle de chaque section au cours de laquelle les dirigeants et membres de la section pour l’année à venir sont élus, a lieu le 3èjeudi mois de novembre de chaque année.

Article 26 :  Les réunions statutaires des sections cellulaires de la FMDEA se déroulent une fois par semaine ou deux fois par mois selon la volonté des sections et de la distance du lieu de la réunion, le 1er,, 2è, 3èou le 4è vendredi. Le lieu des réunions statutaires se situe en Europe et Afrique. Ce lieu peut être changé par la section des marcheurs dans chaque ville, région, pays et continent.

Article 27 :  Les membres doivent être avisés en temps utile de tout changement ou annulation d’une réunion statutaire des sections. Sont considérés de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-afriquee présents les membres en règle de leur cotisation (à l’exception des membres bienfaisants du comité d’honneur, du comité de la Bonne Gouvernance et du comité d’éthique politique et civile de la FMDEAqui ne sont pas dans l’obligation d’assistance) et de tout membre excusé conformément à l’article aux statuts types de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique ayant assisté au moins 80 % de la réunion statutaire pour leur propre formation de leaders.

Article 28 :  Le quorum à la réunion annuelleaussi bien qu’aux sections cellulaires statutaires est du tiers de l’effectif de la sections, il en est de même pour les réunions des coordinations nationales et continentales.

Article 29 :  Les réunions des sections cellulaires des marcheurs ont lieu le dernier jeudi ou vendredi des mois de chaque année (le jour et l’heure restent à préciser selon les convenances de la section des marcheurs). Le référent peut, de son chef ou à la demande de deux membres de la section des marcheurs, convoquer des réunions supplémentaires qui doivent être annoncées officiellement en informant la FMDEA par voie hiérarchique.

Article 30 :  Le procès-verbal de chaque réunion statutaire de la section cellulaire des marcheurs doit être envoyé aux membres sous 3 jours pour permettre aux absences de suivre les prochains ordres du jour des sections locales et régionales ou nationales.

Article 31 :  Le chef du protocole s’assure du bon déroulement des réunions de chaque section au niveau régional, national, continental et y compris la Fédération doit avoir son chef de protocole pour accueillir, s’occuper, enregistrer les invités dans la liste des présences dans la réunion statutaire de chaque section des marcheurs.

Article 32 :  Dans une réunion statutaire de la section des marcheurs durant laquelle la camaraderie et l’amitié doivent régner entre les marcheurs, les membres doivent se respecter et s’écouter mutuellement même si les avis sont divergents et d’éviter les chouchement et les apartés qui risquent de distraire les invités et les intervenants.Il est souhaitable de ne pas élever la voix ou être désagréable vis à vis d’autres membres fédéralistes  afin de ne pas créer une ambiance insupportable pouvant déranger les participants.

Article 33 :  Le membre marcheur qui s’absente plus de quatre réunions sans motif vala-ble sera suspendu avec un préavis par le Comité ou la section locale des marcheurs.En cas de récidive les membres marcheurs risquent d’être sanctionnés par une exclusion de la section qui sera décidée par le Comité élu de la section de base.

Article 6 :

Droit d’admission et cotisation annuelle des Adhérents

Article 34 :   Le droit d’admission peut être décidé par le comité de la section de base sous la direction d’un référent. Son paiement peut être préalable à l’admission définitive code la Diversité Euro-afrique membre marcheurs.La cotisation annuelle est fixée à 100Euros (Cent Euros) payable en 1 fois en Afrique, de l’ordre de 50 Euros (pour les autres continents).

Article 35 : Par cotisation, on entend la cotisation annuelle due par chaque membre marcheurs d’une section locale, régionale, nationale, continentale, dont 40% est retenue par la section de base, 10% pour le section du référent au niveau national et 10% pour le référent continental et 40 % pour la confédération Mondiale qui  prendra en charge les séjours et les frais de transport pour les formateurs, les conférenciers et les fondateurs/ Administrateurs de la FMDEA, ainsi que tout autre montant dû pour la confection d’un site numérique et la charge des réseaux sociaux etc…

Article 36 :  Les cotisations sont réglées conformément aux directives de la section des marcheurs, établie et validée par le Conseil d’Administration du siège de l’ONG. A cet effet, conformément aux procédures de la FMDEA,  le recouvrement des cotisations  impayées se déroule code la Diversité Euro-afrique suit : Deux rappels par écrit seront adressés  par le trésorier durant l’entrée aux réunions statutaires aux membres marcheurs, non à jour de leur cotisation.  Il en est de même pour les cotisations annuelles des le 1er janvier de chaque année.

Article 37 :   Le membre de la FMDEA n’ayant pas payé  une cotisation du  1ermois, sans motif valable  sera suspendu et en cas de non régularisation de sa cotisation annuelle il sera radié sans préavis par le comité de la section locale, en informant le référent national et continental.

TITRE 7

Modes de gestion des sections cellulaires

Article 38 :Les sections cellulaires qui, sont chargées de mener à biens les objectifs stra-tégique à court, moyen et long terme, ont des programmes la Diversité Euro-afriques de la société civile et des missions à  réaliser conformément dans les (sept) 7 domaines d’action ci-dessous selon la vision stratégique de la FMDEA. Le référant élu, le Vice-référant et le référant sortant travaillent ensemble afin d’assurer la continuité et la succession de la responsabilité.

Article 39 :  Dans un souci de cohérence, il est recommandé la Diversité Euro-afrique an dé denode la Diversité Euro-afrique les membres pour des mandats de deux ans, renouvelable deux (2) fois pour assurer la continuer et éviter les conflits interne. Le référent élu node la Diversité Euro-afrique  les membres des code la Diversité Euro-afrique issions de réflexion en fonction des postes à fournir, voire ci-dessous, désigne les responsa-bles de la FMDEA et conduit les réunions de planification avant sa prise de fonction. Il est recommandé la Diversité Euro-afrique andé de confier la responsabilité d’une code la Diver-sité Euro-afrique ission à un membre expérimenté, pas forcement du Bureau pour fidéliser les nouveaux membres ayant déjà siégé à la FMDEA. Les missions permanentes dans chaque sections cellulaires sont les suivantes :

  Article 39a/ La mission de développement des Effectifs des adhérents par section cellulaire:

Cette code la Diversité Euro-afrique ission est chargée de développer une stratégie de recrutement et de fidélisation des membres en organisation des conférences d’actualité, de donner la parole pour les membres de parler de leur profession et métier, leur vision du Maroc en marche, préparer des activités scolaires de rattrapage, de soutien scolaire, d’activité sportive, de jeux de société, club de lecture, de sortie de la FMDEA, de voyage d’études organisées des enfants et des parents, d’aide aux devoirs ou de révision, voire de rattrape scolaire, de préparer des examens etc.., de stages de linguistiques des langues d’arabe, française, anglaise, espagnole, italienne, allemande, de berbères (le tifinagh)

 Article 39b/ Commission des Relations publiques : Cette commission est chargée d’informer le public sur les objectifs de l’Observatoire Europe/Afriqueen Marche et de faire connaitre les activités scolaires et sportives, ramassage des habits usés et des cartables ou des livres utilisés pour en faire des bibliothèques les sections cellulaires du Maroc en Maroc les actions professionnelles à travers les conférences publiques pour développement l’effectif.

 Article 39c/ Administration de la section cellulaire :  Cette commission de Bonne Gouvernabilité veille au bon fonctionnement de la section cellulaire locale avec la coordination les référents locaux, régionaux, nationaux et continentaux. 

Article 39d/ Actions culturelles et professionnelles: Cette code la Diversité Euro-afriqueission planifie et monte des actions humanitaires, éducatives et professionnelles répondant aux besoins de la région et de la FMDEA.

 Article 39e/  Le chef du Protocole en relation avec l’Académie des leaders, et la FMDEA: Cette commission qui, s’occupe de favoriser un soutien financier à la Fondation  du Maroc en Marche ainsi qu’une participation active à ses programmes des grands galas et conférences payantes. D’autres commissions permanentes peuvent être nommées en fonction des besoins.

Article 39f / : Le référent de la section cellulaire locale, régionale, nationale, continentale est membre de droit de toutes les code la Diversité Euro-afriqueissions et jouit des mêmes privilèges que tout autre membre. Les attributions de chaque code la Diversité Euro-afriqueission sont déterminées par ce Règlement Intérieur (RI), et sous l’autorité administrative du proche Référent de la section cellulaire.

Article 39g/ :Sauf mandat spécifique du bureau exécutif, aucune action n’est prise par les code la Diversité Euro-afrique issions sans approbation préalable du Bureau exécutif sous la responsabilité du Référent élu. Chaque responsable de commission qui, est chargé des réunions statutaires et des activités culturelles et sportives, supervise, coordonne le travail de réflexion et de suivi,  rend compte des activités de la commission au bureau exécutif, présidée par le Référent responsable.

TITRE 8 : Admission des membres

Article 40 :Le nom d’un membre ‘’de la FMDEA’’ qui, proposé à une section cellulaire par un ou deux membres actifs parrains, est soumis par écrit au Bureau exécutif par le Secré-taire de la section. Il peut s’agir d’un ancien d’un membre en provenance d’une autre section cellulaire. Sauf dispositions contraires, cette candidature est confidentielle.

L’admission définitive qui, sans objection, ni réserve d’usage est validée,  par le Bureau exécutif en payant les droits de la cotisation au trésorier de la sections cellulaire, sous la responsabilité de Référent de la cellule.

Article 41 :La section cellulaire vérifie que le candidat répond aux critères d’éligibilité et de classification des statuts professionnels moraux et acceptables. La section cellulaire exami-ne cette candidature dans les 10 jours de sa réception et charge le secrétaire de la section de vérifier les parrains d’informer le candidat de la décision du dispensaire. Il a le droit d’assister aux réunions, une fois ou deux à condition qu’il soit présenté par le Chef du protocole et ses parrains avant de se décider définitivement pour faire une demande d’adhésion.

Article 42 :Si la demande est favorable par écrit, le candidat est alors informé des objec-tifs de la sections cellulaire et lié à la FMDEA ainsi que des prérogatives et responsabilités qui découlent de la qualité de la section cellulaire,  le candidat est ensuite invité et autorise à assister et de l’affecter dans un groupe de réflexion ou la préparation d’une activité  selon le désire et les besoin  de la classification des activités professionnelles.

Article 43 :Si aucune objection écrite d’un membre actif ne parvient au comité dans les 5 jours de la publication de cette candidature, le candidat s’acquitte de la cotisation et éventuellement du droit d’admission figurant dans ce Règlement Intérieur (RI) et est alors considéré comme membre à part entière.

Article 44 :Les membres d’honneur ou membre de la Bonne Gouvernance peuvent s’opposer à une candidature. En cas d’opposition, la question est soumise à un débat sur le profil de la personne lors de la réunion du Bureau exécutif suivant. Si la candidature est confirmée, le candidat, après avoir réglé son droit d’admission, devient membre de la section cellulaire

Artcile 45 : Le référent organise la cérémonie d’intronisation du nouveau membre avec la présentation du candidat et ses parrains par le Chef du Protocole, lui remet sa carte de membre à jour de sa cotisation avec famille, ses enfants et ses amis, et lui fournit la docu-mentation nécessaire  de la section et de la FMDEA d’une part. D’autre part, le référent ou le Secrétaire de la section  transmet les coordonnées du nouveau membre au  à la FMDEA, le référent locale lui assigne un parrain pour faciliter son intégration et rattraper son retard dans la formation civique et politique. Le fait de faire participer le nouveau membre à une action ou lui confie une certaine considération et responsabilité, voire une vision et une raison d’être de l’espoir.

Article 46 : La section cellulaire peut accepter, conformément aux Statuts et RI de la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique, toute candidature comme membre d’honneur soumise par le Bureau exécutif. 

TITRE 9 : Résolutions

Article 47 : Aucune résolution ou motion engageant la section cellulaire d’une façon quel-conque ne doit être discutée par les membres de la sections avant d’avoir été examinée par le Bureau exécutif. De telles résolutions ou motions, si elles sont présentées lors d’une réunion, doivent être transmises au bureau exécutif sans être discutées.

Article 48 : Les consensus se font de vive voix, sauf pour l’élection des membres référents statutaires dirigeants des sections cellulaires à différent niveau régional, national et conti-nental qui se font à bulletin secret. Le référent de la section qui, tenant des habitudes locales, régionales ou nationales peut toutefois décider de soumettre toute  résolution au un vote à bulletin secret au lieu d’un vote de vive voix ou à main levée.

TITRE 10 :

Ordre du jour standard des réunions pour 1h30 à 2h00

Article 49 : Ordre jour

  • Ouverture de la séance par le chef de protocole
  • Présentation des invités nouveaux et à introniser avec les applaudissements
  • Correspondance et communiqué d’information de la FMDEA
  • Rapports des Responsables des différentes code la Diversité Euro-afriqueissions
  • Questions en suspens et choix de résolutions
  • Questions diverses  sur les actions ou les activités culturelles, sportives en cours
  • Conférences Exposé des actions professionnelles ou autre prograde la Diversité Euro-afriquee en cours
  • Clôture avec un léger cocktail.

TITRE  11 :

Amendements par la Fédération Mondiale de la Diversité Euro-Afrique

Article 50 : Le présent Règlement Intérieur (RI) peut être modifié au cours d’une réunion statutaire du CA de la Fédération mondiale du CA où le quorum est atteint, par un vote à la majorité des deux tiers des membres présents 75%, à condition toutefois que les Fonda-teurs et les Administrateurs aient été avisés par écrit du projet d’amendement au moins 15 jours avant la réunion. Pour être apportée au présent au Règlement Intérieur, une modi-fication ou addition doit être compatible avec les Statuts du Rotary Club et les Statuts et Règlement Intérieur du Rotary International.

TITRE  12 :

Les sept domaines d’action de la FMDEA

 

Article 51 :  Les sept domaines d’action de la FMDEA qui, constituent le cadre philosophi-que et la vision à dimension continentale et mondiale de l’action pragmatique des sections des marcheurs de base. Il s’agit de développer, en tant qu’uniquement encore une ONG internationale cellulaire, et non tant que un Parti Politique avec ses représentations et partenariat à l’extérieur, des activités dans les sections locales, régionales, nationales et continentales relèvent de chacun des six (6) principes directeursdes politiques publiques de cette ONG mondialisée. Les piliers de la philosophie de la d’action de la FMDEA, les Sept domaines d’actions détaillés dans les sept :

TITRE 13 :

Politique publique des actions intérieures dans les sections locales, régionales, nationales et continentales:

Article 52/Il s’agit de développer la camaraderie, l’amitié, la culture politique, la démocra-tie et la méritocratie, la justice sociale, le partage de l’information, l’aide aux Marocains du Monde dans les différents pays, rappeler les objectifs de l’Observatoire Europe/Afrique en Marche. La politique publique des Actions intérieures : renforcer les dispositifs des sections locales, régionales, nationales, voire continentales en mettant l’accent sur la convivialité et une stratégie de développement de l’effectif bien pensée car les adhérents de la FMDEA de la société civile risque de se métamorphoser en futur Parti politique de masse, tôt ou tard.

Article 53 /La masse de l’effectif donne à la société politique du poids politique, de la surface de négociation pour arracher les décisions démocratiques de faire participer la diaspora du Maroc en marche aux différentes élections régionales et législatives. L’effectif est une force du verbe, une puissance politique, un poids électoral, la magie de la dignité de la confédération mondiale, et la dignité de la magie politique des marcheurs du Maroc en marche peut bouleverser le paysage politique du Maroc en marche et de l’Afrique en marche de l’UA et de la CEDEAO et l’UMOA.

Article 54 /Le seul moyen de développer l’effectif et la masse par section au niveau interne et externe du Maroc et Afrique, c’est la formation des leaders associatif et politique, avec séminaires de stratégiques de haute niveau pour les cadres des marcheurs et les référents coordinateurs régionaux, nationaux et continentaux. Le développement de l’effectif par section , c’est aussi le choix des conférences d’activité qui peuvent séduire la société civile et attirer les absentéistes de la société politique vers la FMDEA.

TITRE 14 :

POLITIQUE PUBLIQUE DES ACTIONS PROFESSIONNELLES ET LES RSE

Article 55 /La FMDEA a pour objectif fondamental de développer l’intégrité et la transpa-rence économiques des professionnels en utilisant leurs compétences professionnelles non seulement pour répondre aux problèmes de la confédération mondiale des marcheurs du Maroc, mais aussi répondent aux besoins de la société de confiance civile et politique, voire développer un Etat de droit, et non passe de Droit des professionnels.

Article 56 / Il est nécessaire de développer des actions de politiques publiques de deux façons: les actions professionnelles dans les sections à travers des conférences par les Professionnels, le choix  des métiers au service de la FMDEA, les exposés des praticiens améliore la culture des militants associatifs et l’apprentissage des codes de déontologie, d’éthique et de la bonne Gouvernance, considérés comme une stratégie pour définir les actions entrepreneuriales par des actions professionnelles.

TITRE 15 :

A/ Stratégie  par les Actions professionnelles et Développement personne 

Article 57 / L’engagement de la FMDEA vis-à-vis de l’intégrité et de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) et les actions professionnelles de formation à la Bonne Gouvernance et à l’éthique politique sont nécessaires pour la formation des nouveaux leaders et des référents locaux, régionaux, nationaux et continentaux :

Article 58 /Depuis sa création en juin 2017, la FMDEA a construit une philosophie fondée sur l’observation de règles de haute probité dans l’exercice de toute profession et le respect des RSE. Elle adhère aux Actions professionnelles et à des normes éthiques élevées dans toutes leurs interactions dans le cadre d’un projet de société entrepreneuriale. Celle-ci doit reprendre les valeurs fondamentales (service, action professionnelle, RSE, l’éthique politique et sociale, camaraderie, diversité, intégrité, leadership et Bonne Gouvernance etc..), la FMDEA est imprégnée et buriné par les sic (6) critères des devoirs et les Obligations professionnelles des marcheurs du Maroc et d’Afrique, mises en pratique par le réseau mondial de notre fédération que va former l’architecture de l’organisation cellulaire de la toile arachnoïde  des sections et leurs référents à travers le monde.

Article 59 /La philosophie de la FMDEA en matière de responsabilité sociétale peut se résumer par son engagement pour une gestion transparente et professionnelle des fonds, de l’environnement et par des pratiques de travail équitables.Respect des droits, devoirs et des obligations professionnelles du Maroc en Marche avec les membres des sections et des référents formés et irréprochables en particulier avec la formation des nouveaux référents et avec l’intention des leaders potentiels avec une dimension continentale et planétaire.

Article 60 /Organisez un atelier sur l’éthique professionnelle et de la Bonne Gouvernance, les scenarii futurs de l’Afrique en 2025 en invitant des responsables d’entreprise à faire des conférences d’initiation et de perfectionnement. La discussion peut aussi permettre de discuter d’exemples de dilemme de l’éthique et des solutions alternatives pour induire ce que l’on appelle aujourd’hui la résolutique des médiatiques professionnels.

Article 61 /Décernez un prix de l’éthique aux leaders référents ou aux professionnels référents de la FMDEAayant démontré le respect des normes éthiques politiques et la transparence économique élevées vis-à-vis de leurs électeurs, de leurs marchés électoraux et de la collectivité locales, régionale, nationale et continentale.

Article62 /Parrainez un concours de rédaction ou de dissertation pour les jeunes militants associatifs sur le thème ‘’Que signifie pour les six (6) critères de base des sections cellulaires de la FMDEA. Cette activité permet de familiariser les jeunes « électeurs avec leurs parents avec les concepts d’éthique et d’intégrité contre la corruption et les le développement des vices des sociétés de méfiance et de combine.

TITRE 16 :

B/ La Bonne Gouvernance et l’éthique politique de la FMDE 

Article 62 : Ces principes de la Bonne Gouvernance ont évolué au fil des ans pour aboutir à un objectif de la FMDEA avec une vision partagés  avec l’Afrique en Maroc. Ils sont à la base des relations internationales entre les différents sections et référents de la FMDEA pour que l’on puisse établir des ‘’bourse d’affaires’’, des échanges des voyages, la rencontre de nos enfants dans le cadre des voyages organisés,  des actions professionnelles que nous entreprenons dans le cadre de la vision d’un projet de société de type entrepreneurial.

Article 63 :La promotion de règles de haute probité est un élément essentiel de l’engagement pour le ‘’Maroc en Marche’’. Deux outils conçus par la FMDEA (Critère des cinq ou six questions et Obligations professionnelles pour les référents) constituent des points de référence quant au respect de l’éthique politique tant dans la vie professionnelle publique que privée.

Article 64 : L’idée des six critères ont émergé lors des redressements judiciaires des entreprises au bord de la faillite et leurs sauvetages ont été attribué à cette philosophie de la Bonne gouvernance et l’éthique politique, voire aussi la transparence et le choix du casting des leaders associatif et politique. Adopté par les statuts de la FMDEA, le critère des six questions constitue le fondement d’une conscience de la Bonne Gouvernance. Elle peut être traduite dans plusieurs dizaines de pays de résidences des pays en fonction de la culture de chaque pays et la FMDEA en font la promotion dans le monde entier et en particulier dans l’Afrique et sur le lieu de travail

Article 65 :La réputation professionnelle de la FMDEA peut leur servir à promouvoir l’éthique et à servir d’exemple pour les militants associatifs dans sections en Europe et aux Etats Unis, les collègues dans le travail, les associés en partenariat dans l’Afrique en marche en particulier, ainsi que pour la collectivité régionale en général dont nous développeront des conventions et des partenariats dans le monde : Quelques conseils sont donnés à titre d’exemple pour intégrer l’éthique et la bonne gouvernance à la vie professionnelle quotidienne  des militants marcheurs pour l’intérêt général de la FMDEA:

      Article 66 : Mettre l’accent sur l’honnêteté, la responsabilité, l’équité, l’intégrité et le respect lors de l’embauche et de la formation dans adhérents marcheurs pour le changement des institutions du Maroc et de l’Afrique en Marche.

  • Reconnaître et saluer les comportements exemplaires des militants et des référents dans le monde.
  • Démontrer son engagement envers des règles de haute probité et le respect des codes de déontologie des professions, respect dans les contacts avec les clients, respect des fournisseurs ou les collègues de travail et surtout respect des militants marche dans ce mouvement du siècle pour le Maroc et l’Afrique intégré.
  • Traiter chaque relation professionnelle avec beaucoup d’attention et considération en respectant la culture locale et l’Etat de droit dans le cadre de la laïcité et le respect des choix politique des sociétés.

Article 67 : L’engagement de la FMDEA pour la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). La responsabilité sociétale des entreprises représente la contribution des entreprises aux enjeux sociaux et environnementaux dans le cadre de la COP 21 et la COP22 de Marrakech. Le Conseil Mondial des Affaires pour le Développement Durable (WBCSD) la définit comme (je cite)‘’l’engagement continu des entreprises à agir correctement sur le plan de l’éthique et de contribuer au développement économique, tout en améliorant la qualité de vie de ses employés et de leurs familles, de la collectivité locale et de la société en général’’(fin de cit).

Article 68 : Selon un article de 2012 sur l’éthique sociale paru dans le Huffington Post, il existe actuellement trois grandes tendances en matière de responsabilité sociétale des entreprises qui font partie de la Bonne Gouvernance dont la FMDEA fait la promotion :

  1. Alignement de la politique philanthropique de l’entreprise avec son domaine d’expertise.
  2. Implication du personnel dans des programmes de bénévolat parrainés par l’entreprise.
  3. Communication sur les médias sociaux ou par d’autres méthodes des valeurs et des engagements de l’entreprise.

Article 69 : La FMDEA est le produit d’une prise de conscience du changement du Maroc et l’Afrique en marche pour nos enfants binationaux qui n’ont pas de l’habitude de voter et d’être éligible dans leur pays d’origine. Perpétuer cette culture citoyenne et politique dans la FMDEA et peut être un bon moyen de faire découvrir sa profession aux référents locaux, régionaux, nationaux, continentaux et autres membres des sections cellulaire de cette organisation (Networking) Mondialisé pour l’intérêt général du Maroc.

TITRE 17 :

B/ POLITIQUE PUBLIQUE DES ACTIONS SOCIALES D’INTÉRÊT PUBLIC  

Article 70: Améliorer les conditions de vie locales des MdM et faire preuve de solidarité nationales, et continentales. consulter code la Diversité Euro-afrique et monter une action. La FMDEA n’est ni de droit , ni de gauche, mais elle planifie avec l’esprit de la gauche et gère avec la culture de la  droite tels que l’autonomie financière et administrative, gère avec éthique politique de la compétition économique, gère avec le partenariat et de coopération du Public et du privé, gère avec les stratégies du Markéting des régions en développant les avantages comparatifs des villes intelligentes, des populations intelligentes, un transport public intelligent, une gestion intelligente etc.. C’est ce que l’on appelle une politique publique des actions sociales d’intérêt public

Article 71 Des actions sociales publiques, bien conçues qui, ont généralement un impact important, favorisent une communication efficace et transparente économiques entre la collectivité territoriale et la section cellulaire de notre Fédération mondiale du Maroc en Marche et de l’Afrique en marche. Chaque communauté à ses propres points forts et inquiétudes. Voici les (6) six causes et conséquences sur lesquelles va se concentrer la FMDEA avec tout son poids pour répondre aux besoins les plus pressants dans le monde.

Article 72 La FMDEA mobilise ses adhérents sur six (6) axes stratégiques afin de développer des relations internationales (dont une commission est chargée de se dossier), d’améliorer les conditions de vie et de créer un monde meilleur :

1/ Promotion d’abord de la paix dans le monde

2/ Promotion de la santé publique avec une couverture sanitaire

3/ Promotion de l’éducation en éradiquant l’analphabétisme

4/ Promotion de l’habitat pour les classes défavorisées

5/ Promotion du transport intelligent des villes et des régions

6/ Promotion et développement des économies locales et équitables

7/ Promotion sociale des nouveaux leaders stratégiques et des référents territoriaux.

A RELIRE

TITRE 18 :

B/ CENTRE STRATÉGIQUE DES RELATIONS INTERNATIONALES 

Article 73: L’Observatoire Europe/Afrique en marche lance la conversation pour favorisera compréhension mutuelle malgré les différences culturelles. Nous formons des adultes et des jeunes à la prévention et à la médiation des conflits, et nous venons en aide aux réfugiés.Les conflits politiques et les violences civiles déplacent des millions de person-nes chaque année. La moitié des personnes tuées dans des conflits sont des enfants et 90 % sont des civils. En dehors des réfugiés de guerre, des réfugiés politiques, des réfugiés économiques, il y a un nouveau type de réfugiés climatiques en raison de réchauffement et du changement climatique.

Article 74 Faut-il accepter que la violence devienne normale dans l’Afrique et dans le monde ? C’est une question qui peut être étudiée des secteurs cellulaires.L’Observatoire Europe/Afrique en Fédéraliste propose des formations qui favorisent la compréhension mutuelle des peuples dans le cadre des relations internationales et équipent les secteurs les référents territoriaux avec les outils nécessaires à la résolution des conflits. 

Article 75 Grâce à nos actions des politiques publiques d’intérêt général, le Centre stratégique des relations internationales est en mesure de jouer les médiations internatio-nales pour la paix, délivrés des bourses d’études pour le supérieures, les référents et des adhérents s’engagent pour résoudre les causes sous-jacentes des conflits politiques, soci-aux, notamment de la Diversité Euro-afrique et l’éducation, la santé, l’habitat, le transport, l’agriculture, la pauvreté, les inégalités, les tensions ethniques, le manque d’accès à l’éducation et la mauvaise distribution des ressources.

TITRE 19 : FORMATION DES LEADERS :                                                          CREATION D’UNE ACADEMIE DES LEADERS PARLA FEDERATION.

Article 76: Le formation de leadership par l’Académie des leaders a qui, a pour but d’offrir la capacité à entrainer les autres avec soi dans un projet collectif par leur adhésion volontaire dans la philosophie de l’Observatoire Europe/Afrique en mouvement. Adhésion permet à chacun de fonctionner au meilleur de lui-même et d’être performant que ce soit dans un cadre de relations hiérarchiques ou transversales.

Article 77 /Développer le profil de leader sur mesure pour le Maroc en Marche, c’est d’abord se connaitre et savoir ce que l’on veut et ensuite développe des relations de confiance qui favorise l’adhésion et la mobilisation des Marocains du Monde (MdM). C’est le chemin que vous propose cette formation des leadership qui pour diriger les sections de base locale, régionale, nationale ou continentale, favorise la connaissance de soi et la compréhension de la psychologie utile au management des foules associatives et les masses politiques.

1/ L’Académie les décideurs à la prévention et à la médiation des conflits.

2/ L’Académie soutient la construction de la paix dans les régions affectées par les conflits.

3/ l’Académie soutient l’intégration des réfugiés l’Afrique et les aidons à trouver du travail.

Article 78 / L’Observatoire Europe/Afrique en mouvement fera bouger l’Académie des leaders pour

1/ Amélioration de la qualité de vie de ses adhérents par la culture et l’information

2/ Sensibilisation au harcèlement des enfants à l’école et le harcèlement des fede la Diversité Euro-Afrique.

3/ Protection contre les violences domestiques dans les sections cellulaires   

Mieux en y aidant les victimes par un centre d’accueil à fournir de la nourriture, des vêtements, pour les régions défavorisées du Maroc à distribuer des conseils juridiques et une assistance psychologique.

Article 79 / Développement le Soutien scolaire des enfants et collégiens :Aide aux enfants pour apprendre les langues, Maths, technologie et faire les devoirs tous les jours avec une assistance des Professeurs locaux dans le monde pour garder le contact avec les parents MdM dans le monde (devoir aussi l’histoire du Maroc, la géographie, Maths etc..)

Article 80 / Echange d’expertise entre les sections locales, régionales, nationales et continentales à travers l’Académie des leaders et le centre stratégique des relations internationales de l’Observatoire Europe/Afrique en mouvement et l’Afrique en fédéraliste. Tirer parti de l’expertise locale en ligne entre les sections cellulaires de la Fédération mondiale. De nombreux sections cellulaires vont bientôt disposer d’un réseau d’experts locaux (réseau de ressources) ayant une expertise technique ou de gestion de projet.

Article 81 / Contactez l’Académie des leaders ou le Président du Centre Relations Internationales et géostratégiques du référents continentales pour être mis en relation avec ces experts dès la conception de votre action et trouver les ressources qui vous permettront d’améliorer les  actions financées par des subventions locales ou par les organismes internationaux. Les experts locaux peuvent aider les référents de la section à :

  • Aligner votre action sur les axes stratégiques
  • Obtenir de l’aide pour la conception, la planification et la mise en œuvre de l’action
  • En savoir plus sur la procédure de mise en œuvre d’une subvention mondiale
  • Réaliser une évaluation des besoins de la collectivité
  • Identifier des partenaires internationaux
  • Obtenir des financements
  • Garantir la pérennité de l’action
  • Mesurer et évaluer les résultats de l’action

Article 82 / Peut-on aussi identifier des experts locaux et internationaux dans l’Observatoire Europe/Afrique en Mouvement en contactant l’Académie des leaders (en cours de création) de votre pays d’accueil ou du continent, ou les conseillers techniques. Il faut développer les échanges entre les sections cellulaires dans un pays et dans le conti-nent pour maitriser code la Diversité Euro-Afrique et les sections de la Fédé optimisent l’utilisation d’expertises locales et nationales pour développer le réseau de ressources du district et améliorer la qualité des actions financées par des subventions mondiales.                                                                

Article 83 / Échanger des idées, trouver les disponibilités humaines et matérielles, évaluer vos besoins, fixer les objectifs à court et Long terme, planifier et trouver les ressources, ouverture des forums et  Questions/ réponses pour l’Observatoire Europe/Afrique en Mouvement sont en ligne et en réseaux sociaux avec l’ensemble des référents territoriaux. Echangez des idées et obtenez des conseils de nos experts dans ces groupes de discussion sur les axes stratégiques animés par nos conseiller techniques et auxquels participent des membres impliqués dans les Amicales d’action, les Unités de développement code la Diversité Euro-Afrique , les subventions mondiales etc…

Article 84/ Utiliser les réseaux sociaux et le site web des sections pour promouvoir votre action et informer toutes les personnes intéressées. Poser des questions : Les groupes de discussion des conseillers techniques proposent des conseils et des stratégies sur la mise en œuvre d’actions. Posez des questions à nos experts et partagez vos expériences. Une code la Diversité Euro-afrique, communication transparente est un élément important de la mise en œuvre d’une action.

TITRE 20 :                                                                                                                  Ressources de financement des sections cellulaires :

                                            Fondraising et crowdsourcing

Article 85: Apprendre à tirez parti des outils du Fondraising et du crowdsourcing, des subventions et de collectes de fonds pour acquérir les ressources dont vous avez besoin pour votre section cellulaire. Utilisez l’idéal et l’image de marque  l’Observatoire Europe/Afrique en mouvement fédéraliste.

  • Trouver des partenaires pour des subventions mondiales ou d’autres actions
  • Obtenir des financements (fixer des niveaux suggérés de contribution pour encourager les dons)
  • Solliciter des dons en nature
  • Trouver des bénévoles sociaux et les militants

Article 86 / Assurez la promotion de votre action en utilisant les réseaux sociaux,la newsletter et le site web de votre club, etc. Consultez régulièrement le portail de section par pays des objectifs de votre action sociale, professionnelle, stratégique pour faire le point des contributions reçues. Utiliser les subventions des collectivités et des régions de chaque pays.Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Les subventions mondiales financent des actions internationales importantes aux résultats mesurables et pérennes
  • Les subventions régionales  financent des actions moins importantes, à court terme, qui répondent à des besoins locaux

Article 87 / Pour demander une subvention code la Diversité Euro-afrique  : Organiser une collecte de fonds ? Consultez nos experts et notre site pour une levée de fonds (fondraising) réussie. Travailler et intégrer aussi avec des partenaires associatifs des RME dans l’Observatoire Europe/Afrique en mouvement. Renforcez votre action en impli-quant les sections cellulaires et tous les partenaires associatifs, les unités de développe-ments  inter-pays européens, Africains ou américains. Il y aura aussi une foires aux ques-tions et un forum pour les débats d’actualité (fede la Diversité Euro-afrique, jeunesse, sportif, culture, études, orientations scolaires, voyage d’études pour maitriser les langues au Maroc etc..

TITRE 21 :                                                                                                                      LES SALONS OU LES FOIRES DES PROJETS

Article 89 : Les foires aux projets :Rencontrez également des partenaires dans la cadre de la Fédération mondiale pour les foires aux questions et les foires aux projets du Maroc en Maroc. Les Foires aux projets des différents pays se trouvent dans le site de la Fédéra-tion mondiale sont des manifestations locales, régionales, nationales ou continentales,voire internationales, organisées par des par la Fédération Mondiales  DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE et de l’Afrique en Mouvement pour encourager une collaboration interna-tionale. Elles donnent aux différentes sections cellulaires l’occasion de mettre en avant leurs efforts à la recherche de partenaires et aux visiteurs la possibilité de soutenir une action promotionnelle répondant aux objectifs des référents régionaux, pays, continentaux de la Fédération Mondiale du DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE .

Article 90 : Ces foires durent en général de deux ou trois jours et peuvent inclure la visite de sites d’action. Elles permettent enfin aux visiteurs de découvrir la culture locale, les voyages ‘affaires et les voyages scolaires, les séjours linguistiques des langues et des cures de rattrapage des différentes disciplines scolaires par pays. Pourquoi organiser une Foire aux projets ? : Il s’agit d’un excellent moyen de présenter vos actions sociales et professionnelles, des actions d’aide pour les défavorisés à des partenaires internationaux potentiels et en mesure de les soutenir des opérationnelles de voyages collectives ou de colonies de vacances.

Article 91 : Tout membre des sections cellulaires ou tout représentant de l’Observatoire Europe/ Afrique en Mouvement peut participer à une Foire aux projets d’idée et aux projet d’action pour la performance de sa section cellulaire. Ces manifestations permettent aux visiteurs de prendre des contacts et de se rendre compte de l’aide qu’ils peuvent apporter. Les information pour les prochaines.foires aux projets et aux questionssur le portail sur le Fédération Mondiale du Maroc en Marche où on trouve les dates, les lieux, leurs prograde la Diversité Euro-afriquees et leurs formulaires d’inscription (voire le site).

TITRE 22                                                                                                                   FINANCES ET MISE EN PLACE DE BUDGET

Article 92 : Avant le début de chaque exercice, la section cellulaire établit un budget. Ce budget doit indiquer les limites des dépenses à engager pour les différents chapitres ou politique publique, à moins qu’il n’en soit décidé autrement par la section. Ce budget comportera deux catégories : Fonctionnement de la section cellulaire et l’autre budget pour les Actions promotionnelles pour développer l’effectif de la Fédération mondiale du DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE.

Article 93 : Le trésorier dépose les fonds de la section auprès d’une banque désignée par le référent du  Bureau exécutif. Les fonds de la section cellulaire sont séparés en deux catégories distinctes : Fonctionnement de la section et Actions pour les activités. 

Article 94 : Les factures sont payées par le trésorier ou tout autre responsable, sur autorisation signée par le Président et le trésorier. En cas d’absence par deux autres dirigeants Référent Adjoints ou membres trésorier Adjoint de la cellule

Article 95 : Une vérification des comptes de la section cellulaire est faite chaque année par un Expert-comptable ou toute autre personne comptable qualifiée.

Article 96 : L’exercice fiscal code la Diversité Euro-afrique en ce le 1erjanvier pour finir le 31 décembre et, pour ce qui concerne l’encaissement des cotisations des membres.

Article 97 : Le paiement de la Fédération Mondiale du DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE de la taxe per capital 40%, les référents nationaux  10 % et les référents continentaux 10%, la cotisation de la section est effectué le 1erjanvier au 31erjanvier de chaque année garde pour les frais de fonctionnement 40 %, sur la base de l’effectif des sections cellulaires à ces dates.

TITRE 23 :                                                                                                                 VISITE ENTRE SECTIONS ET CONGÉ DES FEDERALISTES

Article 98 : Sur demande écrite adressée au bureau exécutif dirigé par le référent, et pour raison valable et suffisante, un membre peut être dispensé d’assister aux réunions de sa section pendant une période déterminée.Cette permission permet à l’absent de conserver son titre de membre, mais la section ne peut le considérer code la Diversité Euro-Afrique présent

Article 99 :Un membre d’un section d’une région, d’un pays peut rendre visite à une section d’un autre pays et assister aux réunions statutaires à la condition de prévenir le référant et le le chef du Protocole pour être présenté aux marcheurs de la section hôte.

TITRE 24 :                                                                                                        DEMISSION-EXCLUSION- DECES D’UN MEMBRE

Article 100 :La démission doit être adressée aux référents de la section cellulaire, locale, régionale, nationale et continentale par lettre recode la Diversité Euro-afriqueandée avec accusée de réception. Elle n’a pas à être motivée par le membre démissionnaire.  Confor-mément au statut de l’Observatoire Europe/Afrique en mouvement, l’exclusion d’un membre peut être prononcée par le référent au niveau du bureau exécutif régional, national ou continental pour motif grave. Sont notamment de la Diversité Euro-afrique et réputés constituer des motifs graves :

– La non-participation aux activités des sections cellulaire, locale, régionale, nationale et continentale

– Une condamnation pénale pour crime et délit ;

– Toute action de nature à porter préjudice, (in)directement, aux activités de la Fédération mondiale des DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE ou à sa réputation. En tout état de cause, l’intéressé doit être mis en mesure de présenter sa défense, préalablement à la décision d’exclusion par le bureau exécutif des secteurs de la hiérarchie.

Article 101 :La décision d’exclusion est adoptée par le Bureau exécutif statuant à la majorité des deux tiers des membres présents. Les PV doivent être consignés. 

Article 102 :En cas de décès d’un membre, les héritiers ou les légataires ne peuvent prétendre à un quelconque maintien dans le cadre de la Fédération mondiale des DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE.

Article 103 :La cotisation annuelle versée à la sections locales ou régionale de la Fédération mondiale des DE LA DIVERSITÉ EURO-AFRIQUE est définitivement acquise, même cas en cas de démission, d’exclusion, ou de décès d’un membre en cours d’année.

Article 104 :Assemblée Générale par région ou par pays.

Une fois par an, l’AGE permet de désigner par consensus ou d’élire les référents, locaux régionaux, nationaux et continentaux. La participation aux AG est conditionné par le quotas de un participant en plus pour les 100 adhérents et ainsi conformément à l’article ci-dessus dans ce présent Règlement intérieur. 

Article 105 :Création des code la Diversité Euro-afrique issions de travail ou de réflexion par pays.

Des responsables de code la Diversité Euro-afriqueissions de travail peuvent être constituées par décision du conseil d’administration des référents nationaux et continentaux. 

Article 106 :Modification du Règlement Intérieur

Le présent règlement intérieur pourra être modifié par le Conseil Administration de l’Observatoire Europe/Afriqueen Marche ou par l’assemblée générale ordinaire à la majorité des deux tiers des participants

TITRE 25 : EVALUATION

Article 107 : Évaluation :Après les actions opérationnelles et leur l’impact sur les succès et les obstacles de la section cellulaire locale et régionale, voire nationale. Les leçons que l’on retire doivent aider les référents et les militants associatifs pour les prochaines actions promotionnelles de la section en vue d’en faire profiter les autres. L’évaluation mensuelle, c’est aussi la mise à jour des objectifs de chaque section cellulaire, locale, régionale, nationale et continentale : Les objectifs fixés pour des actions  sur le site de l’Observatoire Europe/Afrique en Mouvement fédéral, est aussi une comparaison des estimations avec les ressources réellement utilisées et en intégrant ces données pour mieux planifier vos prochaines actions.

TITRE 26 : CONCLUSION EN FEU D’ARTIFICE PAR UN EXEMPLE PEDAGOGIQUE

Article 108 :Un Règlement Intérieur qui, a pour but une militarisation des cellulaires de l’organisation de fédération mondiales du Marche en Marche, confirme la recherche de la performance des sections cellulaires, renforce l’organisation cellulaire de la Fédération Mondiale.

Article 109 cas pédagogique :Une équipe de 150 référents multinationaux, de nombreux pays de l’Observatoire Europe/Afrique en Mouvement participent à un séminaire de forma-tion pour être manager des sections cellulaires locales, régionales, nationales et continen-tales. Le conférencier stratégie des organisations de la Fédération qui, arrêtent de parler, donnent un exercice pédagogique  au réfèrent de section sans hiérarchie un ballon. Il demande pour des raisons d’identification de ballon d’inscrire son nom sur le ballon à l’aide des marqueurs.

Tous les ballons qui, sont recueillis, sont mis dans un bac en dessous du tableau. Le conférencier demande aux participant(e)s de venir individuellement à l’estrade pour  trouver chacun le ballon nominatif dont son nom fut inscrit il y a en moins de 5 minutes. Tous se ruent frénétiquement pour rechercher leur nom sur le ballon. Les gens qui, se bousculent, se poussent, se piétinent et se bousculent dans un désordre total. Au bout de 15 minutes, personne n’a réussir à trouver son propre ballon.

Moralité de l’histoire : aucune esprit organisation cellulaire, aucune esprit de coopération collective, aucune stratégie de leaders et aucune performance individuelle, en dehors du travail en vrac fatiguant, énervant et stressant. Alors le conférencier reprendre les classes et propose une organisation cellulaire, en définissant une stratégie : (je cite) ‘’ Que chacun vous trouve un ballon le donne à la personne dont le nom y est écrit. « En quelques minutes, tout le monde a reçu son ballon et reprenant sa section cellulaire.

L’analyse empirique interne de ce cas pédagogique sans consigne d’organisation et sans formation des référents des secteurs cellulaires confirme ce que l’examen externe d’une Règlement Interne ‘’sans feuille de route’’ laissait déjà prévoir sans formation des référents. Il ne faut pas s’attendre à découvrir, dans l’Observatoire Europe/Afriqueen Marche une structure complexe et perfectionnée, mais elle a besoin d’une militarisation des structures des sections cellulaires, une hiérarchisation des priorités des leaders sections régionales, et une homogénéisation de la gestion des sections régionale nationales et continentales

Le Leader-stratège confirme ce que l’examen de ce cas pédagogique laisse supposer : « Nous reproduisons exactement la culture en vrac ce qui se passe dans nos vies individuelles. Tout le monde est désespérément à la recherche de son propre bonheur égoïste tout autour de s’approprier son ballon, ne sachant pas où il est dans une organisation collective et cellulaire.

Or la performance de notre fédération Mondiale de Maroc en Marche et de l’Afrique en marche réside dans le bonheur de jouer collectif avec des autres leaders des sections cellulaires code la Diversité Euro-Afrique e une ruche d’abeille ou une fourmilière. Voilà pourquoi si l’on aide les leaders des sections cellulaires à trouver leur bonheur personnel, leur performance organisationnelle, leur ambition politique, on obtiendra certes aussi son propre bonheur cellulaire et du vivre ensemble cette aventure avec l’Observatoire Europe/Afrique, tel est le but fondamental de l’engagement associatif et politique de vie des hode la Diversité Euro-Afrique et des fédération la Diversité Euro-Afrique militants.

L’espoir politique fait vivre, cultive les sections cellulaires, enrichit les référents régionaux et nationaux, dynamise la Fédération cellulaire. Apprendre aux militants que personne ne cherche son propre intérêt égoïste et personnel. Que chacun des militants, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres sections cellulaires.

Si le message de ce cas pédagogique, vous fait un sentiment de bien-être, le plaisir de la découverte de stratégie de l’organisation alors il faudrait manifester votre intérêt pour l’Ob-servatoire Europe/Afrique en Mouvement et l’Afrique en marche en partageant aussi notre rêve idyllique, notre l’espoir de réussite associative et politique. C’est ce que l’on appelle dans les théories d’organisation : ‘’la démocratie participative pour tous est un bien code la Diversité Euro-Afrique et la méritocratie de l’Observatoire Europe/Afrique en mouvement et l’Afrique en Marche est pour chacun de nous’’.

La Fédération Mondiale de la Diversité des Euro-Africains (FMDEA) qui, est un espoir politi-que et associative pour la démocratie constitutionnelle pour tous les Marocain (e)s du Monde et la méritocratie pour chacun des MdM, doit donner du rêve aux parents qui n’ont réussi avec ce système politique injuste et discriminatoire et un flambeau politique à leurs enfants pour attraper la lune, mais si l’on rate d’attraper le pouvoir par les élections régionales, législatives et des chambres professionnelles, on ne repart pas avec les compteurs à zéro, on devient mondialement, de facto et de jure, des stars politiques, des étoiles économiques et des vedettes associatives avec les réseaux sociaux de cette nouvelle galaxie satellitaire du monde associatif et politique au niveau international. Un exemple d’organisation cellulaire sera donné, à titre d’illustration en feu d’article de la nécessité d’avoir un Règlement Intérieur (RI) pour tout les pépite, les stars, les vedettes et les étoiles politique de demain en 2021.

RI, Proposé avec les membres Fondateurs de la FMDEA par Le Pr Abdelatif FEKKAK

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here